Porsche 356 à vendre

Porsche 356 à vendre

Pour beaucoup, la Porsche 356 est l’un des modèles les plus marquants de la riche histoire de ce constructeur. Pour commencer, il s’agissait de la première voiture produite en série par la célèbre société basée à Stuttgart. C’est aussi le modèle qui est devenu populaire parmi les conducteurs enthousiastes des deux côtés de l’étang . Mais surtout, il a transformé Porsche d’un petit entrepreneur en l’un des plus grands noms de l’industrie. C’était tout un exploit, car les premières Porsche 356 ont été fabriquées dans un ancien moulin de la petite ville autrichienne de Gmuend. Que diriez-vous de cela pour une histoire de réussite?

L’histoire de la Porsche 356

L’histoire de la Porsche 356 commence avec son prédécesseur spirituel, le légendaire Bettle. Cette voiture banale et peu sportive a été conçue par Ferdinand Porsche pour le nouveau constructeur automobile Volkswagen. L’idée principale était de créer un véhicule simple et abordable pour les masses. D’où le nom Volkswagen, qui se traduit par une voiture pour le peuple . La Volkswagen Type 1 qui en a résulté, plus communément connue sous le nom de Bettle, est devenue l’un des véhicules les plus influents de tous les temps. Mais bien que la conception ait été achevée à la fin des années 30, la Seconde Guerre mondiale à venir a considérablement reporté sa production de masse.

La Porsche 356 est une idée originale du fils de Fernand, Ferry. Après la fin de la guerre, il a utilisé le Bettle comme base pour sa propre conception. Comme une fois dit, il a décidé de construire la voiture de course parfaite parce qu’il n’en trouvait pas. L’idée de base était que la Porsche 356 serait légère et simple, ce qui la différencierait des autres voitures de sport de l’époque . Et parce que les matériaux étaient rares dans l’Autriche d’après-guerre, où Ferry a basé ses affaires, il partagerait de nombreuses pièces avec le Bettle. Pourtant, cette solution provisoire s’est avérée être l’une des principales raisons de sa popularité future.

Les looks emblématiques qui ont commencé avec la Porsche 356

Certaines choses dans l’industrie automobile sont si emblématiques et intemporelles qu’elles n’ont pas besoin d’être présentées, la forme de Porsche étant l’une d’entre elles. Pendant des décennies, la plupart de leurs véhicules ont partagé le même langage de conception et avaient des éléments de style similaires . Cela est particulièrement évident avec la gamme 911, dont la forme de base est restée la même à travers toutes les générations. Et la Porsche 356 est la voiture même qui a lancé cette tendance.

Outre la Bettle, le design de la Porsche 356 s’inspire des concepts de voitures de course sur lesquels Ferry et son père, Ferdinand, ont travaillé auparavant. Le coureur Type 64 et la monoplace Cisitalia Grand Prix sont les exemples les plus marquants de cette influence . Malgré les différences d’objectifs et de configurations de transmission, il est facile de voir la ressemblance entre ces voitures et la 356. Ces voitures partagent un design épuré en forme de larme, qui a assuré une aérodynamique impressionnante.

Quatre variantes distinctes de la Porsche 356 ont été fabriquées à différents moments de sa production. Les premiers modèles, maintenant connus sous le nom de prototypes, étaient fabriqués à la main en Autriche et avaient des panneaux de carrosserie en aluminium . Les voitures allemandes suivantes avaient une carrosserie en acier et étaient nommées 356 A, 356 B et 356 C. Les différences entre ces trois modèles sont mineures et principalement esthétiques.

Les bases mécaniques de la Porsche 356

Compte tenu de ses aspirations de course, la Porsche 356 avait un petit moteur, du moins pour le dire. Selon le modèle et l’année de production, ils variaient de seulement 1,1 à 2L de cylindrée . En fait, cette voiture avait le même bloc moteur et quelques autres pièces que la Coccinelle. Pourtant, ses culasses et la plupart des composants liés à la combustion ont été entièrement repensés. Avec toutes ces modifications, la puissance de sortie variait de 60 chevaux à un maximum de 95 chevaux pour le dernier modèle 2L. Cela peut sembler peu, mais le moteur n’a dû supporter que 1600 livres, soit le poids de ces Porsche à pleine charge.

Pourtant, la forme de ce moteur, et non sa puissance, est ce qui comptait le plus avec cette voiture. Comme le Bettle, il s’agissait d’un flat-4 boxer, avec deux rangées de cylindres posées à plat l’une contre l’autre . Une telle configuration le rend compact et capable de tenir dans de petits endroits. De plus, un moteur comme celui-ci est bas, ce qui abaisse le centre de gravité et améliore la maniabilité. Une autre caractéristique importante est que ces moteurs sont refroidis par air, ou Luftgekult, comme disent les Allemands. Cela élimine le besoin de radiateurs et de tuyaux de liquide de refroidissement, simplifiant la disposition du compartiment moteur et réduisant le poids.

Comme le moteur, d’autres composants majeurs, tels que la suspension et la direction, ont été repensés pour s’adapter au nouveau rôle. La conduite était presque un équilibre idéal entre confort et maniabilité, rendant la 356 à l’aise sur toutes les surfaces . Enfin, les freins à disque étaient tranchants tout en étant suffisamment robustes pour ne pas s’affaiblir sous les charges.

Raisons de la popularité de la Porsche 356

Lors de sa présentation en 1948, la Porsche 356 était à l’opposé de presque toutes les voitures de sport contemporaines. La légèreté et la simplicité, ses caractéristiques les plus importantes, contrastaient fortement avec ce que les autres fabricants proposaient à l’époque . Ainsi, cette petite voiture agile a rapidement attiré l’attention des conducteurs qui recherchaient quelque chose de différent. De plus, lorsqu’elle a commencé à gagner lors de divers événements de course, comme la victoire de classe au Mans en 1951, il est devenu évident que la Porsche 356 changeait la donne. Et quand on regarde la situation dans son ensemble, il est facile de comprendre pourquoi.

Une chose que la Porsche 356 a prouvée est que, même lorsqu’elle n’est pas extrêmement puissante, une voiture peut être rapide et amusante à conduire. C’était, au moins, une fois que le conducteur avait maîtrisé sa maniabilité caractéristique causée par le moteur étant à l’arrière . Bien sûr, avec une puissance limitée au robinet, ni la vitesse de pointe ni l’accélération n’étaient fulgurantes. Mais la Porsche était passionnante à conduire sur des routes sinueuses en raison de sa suspension ample. Et cette transmission montée à l’arrière appuyant sur les roues en dessous a assuré une traction exceptionnelle dans des conditions glissantes.

Il s’est également avéré être une machine fiable qui pouvait subir de nombreux abus. Et même lorsqu’il tombait en panne, sa réparation était généralement peu coûteuse, car il partageait bon nombre de ses composants avec le Bettle. Parce que les acheteurs ont fini par reconnaître ces valeurs, plus de 75 000 Porsche 356 ont été vendues à la fin de sa production en 1965. Un grand succès pour une voiture dont l’objectif initial de production était d’environ 500 unités par an.

L’héritage de la Porsche 356

Il y a deux aspects principaux à considérer lors de l’établissement de l’impact de la Porsche 356 sur le monde automobile. Premièrement, il y a son importance pour le fabricant lui-même . Avant de mettre cette voiture sportive en production, Porsche était essentiellement un bureau d’études qui concevait principalement des véhicules pour des clients extérieurs. À l’époque, leurs installations de fabrication se limitaient à un atelier improvisé, où les 50 premières Porsche 356 étaient fabriquées. Avec sa popularité parmi les pilotes et sa compétitivité sur la piste, cette voiture est finalement devenue un succès commercial. En plus d’améliorer la présence et la stabilité financière de l’entreprise, cela a également prouvé qu’une voiture de sport légère avec un moteur à l’arrière était un concept viable. Il était logique d’utiliser la même recette de base lors de la conception de son successeur, la première de nombreuses voitures 911. Et c’est une légende qui n’a pas besoin d’être présentée.

Mais la Porsche 356 a également démontré comment une voiture légère et bien construite pouvait aller au coude à coude avec des homologues beaucoup plus puissants . L’impact sur l’industrie automobile a été important car il a par conséquent ouvert la voie à divers modèles similaires. S’il n’y avait pas eu la Porsche 356, des voitures comme la Mini Cooper ou la Lotus n’auraient peut-être même pas existé. De plus, son utilisation réussie de la voiture à moteur arrière pour les applications de course a amené d’autres fabricants à réévaluer les dispositions de leurs modèles hautes performances. Sans aucun doute, cela a contribué à déclencher la transition vers des configurations à moteur central dans ces voitures.

La conclusion sur la Porsche 356

Comme le montre cet article, la Porsche 356 a été envisagée par Ferry Porsche comme la voiture de course parfaite. L’idée initiale était qu’il se vendrait juste assez pour financer d’autres conceptions de véhicules à venir. Cependant, cette voiture de sport légère et agile est rapidement devenue très populaire, modifiant ainsi la face du monde automobile.

Newsletter